Rouge à lèvres mis à moitié car un œil est aveugle déjà. Jamais joli le rouge indéfinissable, moche, mouche, rouge sang de mouche. Sang terriblement problématique, terriblement douloureux, se déplaçant mal dans les veines, en vain, rien ne peut les faire louper le vin de messe, messe sans exception tous les dimanches malgré le froid dans l’église qui enrhume toute la semaine qui suit, qui poursuit la poussière sur les crucifix dans toute la maison où les escaliers sont des montagnes abruptes. Des montagnes, des monts, monte regarder dans ta chambre, monte, regarde, rien n’a changé, sur l’étagère la sainte Anne en bois on lui a recollé la tête plus de trois fois déjà. Jacinthe en pot, jadis encadré, en cas de creux, regarder dans le placard en bas. Bateaux en peinture, bateaux au port, Port-en-Bessin pas très loin. Lointain. Cheveux teints pour l’un, gris pour l‘autre, gris nature temps. Temps ridés pour les deux. Des vies longues de plus en plus maintenant, les jours s’étirent avec les maux, les maux on en entend parler, ce qui est sûr c’est qu’on ne peut rien faire ou subir aussi. Si… scions du bois pour rien y’a erreur, pas de cheminée ici, mais une baignoire avec un gâteau dedans à chaque fête, après le fromage le paquet de la pâtissière au fond du couloir dans la baignoire, le fraisier à coup sûr ou la tarte normande. Demande, allez demande, toi, pour aller jouer dans le jardin, eux ils parlent, on comprend rien. Non, bon. Toujours pareil, aïe, arrête de me donner des coups de pied. Pourquoi ils ne sont pas à vos pieds ? Dépêchez-vous de trouver vos chaussons. Sont pas sous la table, veux pas le savoir. Vous allez voir. Chaussons de malheur pourquoi maman les a mis dans les bagages, on aurait pu être en chaussettes pour une fois. Foie de veau encore, d’accord parce que la bouchère elle donne des bonbons, bon et puis avec de la purée alors. C’est pas moi qui vais chercher l’eau à la cave, non c’est toi, j’y suis allée hier. Après, on va à la mer voir les ruines du débarquement. Arromanches. Relève tes manches. Tu vas être trempé. Personne n’a pris le ballon, il est resté dans la voiture, tant pis. Temps plein de vent, vent de mer de sel, corps salé en rentrant, cheveux ébouriffés, salés et autour des lèvres, le sucre de la crêpe. Aller au jardin botanique, pic et pic et tu me tiens pour sauter du jeu en bois. Ne courez pas trop loin, je ne peux pas vous suivre. Arrête d’embêter ta sœur ; toi aussi ça suffit, bon allez on rentre.

 

Microclimats