L’image s’imprime, les pensées avancent

 

vidéo de 2min30 - 2008

images : participants, montage : Seïf Boutella, textes et sons : Anne Collongues 

 

Vidéo réalisée à partir de conversations et d’images sténopé qui furent prises lors des Ateliers d’arts contemporains autour de la notion de territoire d’identités avec des publics d’immigrés en Belgique. 

 

La notion de Territoires est au centre de la 6ème Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège. Ce thème multiple, qui permet d’aborder les grandes questions contemporaines, a été choisi en son sens le plus large, afin de parcourir des aspects aussi divers que le «territoire mental», «le territoire politique», «le territoire en mutation», ainsi que la relation entre «territoire et identités».

 

Le sténopé, est une technique ancienne ou le photographe doit compenser par une présence affutée tout ce qui lui manque, quand il a pris l’habitude de faire des images par le biais d’appareils numériques. C’est une petite boite avec un trou minuscule et un papier photosensible avec lequel il faut sentir le temps de pause et évaluer le degré de lumière.  A partir des images des participants et des entretiens, créer une vidéo qui parlent à la fois de l’expérience de la photographie dans ce qu’elle charrie d’attention, de regard autour et sur soi.  

Dans le montage des images et dans la réécriture de texte à partir d’éléments du réel, donner à vivre dans la vidéo ce vécu de la photographie qui donne à voir au travers de différentes voix, le territoire et les identités qui le forment.